Vous êtes une ENTREPRISE

Choisissez...

vagues du fond

Présentation

Des compétences douces ? À d'autres ! Je dirais plutôt : des armes pour devenir plus performant.

 

 

Créativité, intelligence émotionnelle, gestion du stress… les soft skills ont pris une importance considérable ces dernières années, à tel point que les recruteurs ne jurent plus que par elles pour évaluer tout le POTENTIEL d’un individu. Face à un monde du travail qui évolue en permanence, miser uniquement sur son diplôme ou son expérience n’est plus suffisant pour garantir son employabilité. Dans ce contexte, les soft skills apparaissent comme l’une des solutions phares pour se démarquer des autres candidats. Mais alors que sont-elles réellement ? Comment expliquer cet engouement autour des soft skills ? Quelles sont celles que les entreprises recherchent le plus ? Comment les développer pour rendre son profil attractif ? Les formations soft skills valent-elles le coup ? Autant de questions légitimes auxquelles je vais tenter de répondre à travers cet article. 

Vous souhaitez en savoir plus ? n'hésitez pas à nous contacter pour recevoir notre Livre Blanc sur l'avenir de l'emploi : comment les soft skills marqueront la DIFFERENCE ?

Que sont les soft skills ?

 

Par opposition aux hard skills, ou compétences « dures », qui regroupent l’ensemble des compétences techniques acquises par l’apprentissage — soit par le biais de formations donnant lieu à une certification ou un diplôme, soit par la validation de l’expérience professionnelle —, les soft skills, ou compétences douces, représentent quant à elles l’ensemble des compétences dites comportementales d’un individu, c’est-à-dire sa capacité à gérer le stress, à s’organiser, à communiquer, etc. 

Longtemps délaissées par les dirigeants et DRH, elles constituent aujourd’hui un véritable enjeu pour les organisations qui doivent former et accompagner des collaborateurs capables de suivre les évolutions rapides et croissantes du marché du travail. Ainsi, selon une étude publiée en 2019 par Cadremploi et Michael Page, plus de la moitié des décideurs en entreprise (cadres et dirigeants) seraient prêts à recruter essentiellement sur les soft skills des candidats. 

Les raisons d’un tel engouement pour les soft skills

 

L’intelligence artificielle, l’automatisation et la robotisation de la société, soit l’invasion du digital dans tous les pans de notre vie, ont provoqué de profonds bouleversements sur le marché du travail, tant négatifs que positifs. Par conséquent, ces changements obligent les organisations à opérer de grandes transformations pour survivre dans un monde de plus en plus globalisé et riche en opportunités. 

Mais alors qu’autrefois les dirigeants misaient principalement sur les savoir-faire de leurs employés — maîtrise d’un langage informatique, d’une langue étrangère, d’un logiciel, etc. —, ces derniers semblent aujourd’hui s’intéresser davantage à leurs compétences comportementales, transversales et humaines, cela pour plusieurs raisons : 

  • l’intelligence artificielle (IA), aussi intelligente soit-elle, ne le sera jamais autant qu’un cerveau humain qui, lui, réfléchit selon des schémas complexes et informels ;
  • le capital humain est quoi qu’on en dise le meilleur atout de l’entreprise. Plus précisément, un salarié avec des aptitudes comportementales développées peut devenir à plus ou moins long terme un collaborateur efficace, capable de résoudre n’importe quel problème, ce que ne peut pas faire un programme informatique, aussi abouti soit-il ;
  • les humains sont les seuls à pouvoir s’imprégner totalement de l’ADN d’une entreprise. 

L’homme est donc au cœur de la transformation digitale. C’est pourquoi les individus dotés de solides compétences comportementales sont, et seront demain, les profils les plus employables sur le marché du travail. En effet, l’adaptabilité, l’esprit d’équipe, l’agilité, la gestion du stress sont autant de qualités nécessaires pour suivre les changements du marché à venir et s’adapter aux nouveaux métiers de demain. 

Selon un rapport de l’Institut pour le futur, un think tank californien, 85 % des emplois qui seront demandés en 2030 n’existent pas encore aujourd’hui. Ainsi, de toute évidence, la capacité à acquérir de nouveaux savoirs sera plus importante que les savoirs déjà acquis, d’où l’intérêt croissant des entreprises pour les soft skills.

Les soft skills participent à notre épanouissement

 

Les soft skills ne garantissent pas seulement notre employabilité, elles contribuent également à notre épanouissement professionnel. En effet, plus notre capital de compétences comportementales est élevé, plus nous avons de valeur aux yeux des recruteurs. Plus nous avons de valeur aux yeux des recruteurs, plus les opportunités professionnelles se multiplient. 

Qui plus est, nul ne peut savoir ce qui vous fera vibrer demain… Aujourd’hui votre métier vous passionne, mais qu’en sera-t-il dans quelques années ? C’est pourquoi travailler sur vos propres aptitudes comportementales fera de vous un candidat à haute valeur ajoutée, capable de rebondir sur n’importe quel événement. Notez toutefois que le développement des soft skills reste un processus long qui se réalise par itération. Mais pour gagner du temps, sachez qu’il est possible de suivre des formations en soft skills moyennant quelques jours de votre temps. 

Suivre une formation soft skills pour développer ses compétences

 

Contrairement aux idées reçues, les soft skills n’ont rien à voir avec la personnalité. Ce sont deux notions tout à fait distinctes l’une de l’autre. Comprenez que les traits de personnalité qui reflètent les individus sont immuables — ou presque. Tandis que les soft skills se travaillent… Et nous dirions même qu’elles s’entretiennent tous les jours ! 

En effet, avoir confiance en soi, avoir du leadership, savoir communiquer, savoir résoudre des problèmes complexes dans des temps courts n’est pas inné. Par conséquent, il ne faut pas désespérer si les quelques soft skills énumérées ci-dessus n’évoquent rien pour vous, car ce sont des compétences qui s’acquièrent, et ce, à n’importe quel moment de votre vie. Pour cela, n'hésitez pas à nous consulter ! A très vite.